50.000 arbres seront plantés par les élèves de la région Casablanca-Settat

HuffPost Maroc avec MAP ENVIRONNEMENT « Un arbre pour chaque élève ». C’est le nom de l’opération lancée par l’Académie régionale de l’éducation et la formation de la région Casablanca-Settat, qui vise à planter 50.000 arbres au sein des établissements de la région d’ici 2017. Elle devra permettre aux élèves « de mieux cerner la problématique des changements… Lire la suite 50.000 arbres seront plantés par les élèves de la région Casablanca-Settat

LA BABOUCHE : LA NOUVELLE TENDANCE MODE À SUIVRE POUR L’ÉTÉ 2016

Depuis quelques années, la tendance mode se veut être au confort : pantalon loose, gros pull et basket sont devenus les pièces phares du dressing de toutes modeuses qui se respectent. C’est ainsi que sans surprise, la babouche fait son grand retour cette saison. Dans la version de 2016, la babouche est le symbole du « cool » par excellence, une pièce à la fois casual et chic.

C’est Phoebe Philo pour Céline qui a lancé la tendance, dans sa collection croisière. Elle revisite le produit emblématique des souks avec une semelle fine, un bout pointu et une boucle en métal, à la croisée entre la sandale et la ballerine. D’autres créateurs ont vite adopté eux aussi la tendance, comme chez Balenciaga, Acne, Victoria Beckham ou A.P.C.

COMMENT PORTER LA BABOUCHE ?

Après avoir envahi tous les podiums, les fashionistas s’arrachent toutes la babouche, la chaussure hype de l’été.

La babouche 2.0 s’adapte pour être portée avec un pantalon ou une jupe. En dentelle, monochrome ou imprimés, en version mules ou sleepers une multitude de choix s’offre à vous. Bien loin de son look premier du souk, cette nouvelle it-shoes se porte avec des tenues à la fois élégantes et casual. Avec un pantalon loose et une veste en jean ou avec un jean boyfriend, un pull et un trench pour une tenue décontractée, idéale pour les baroudeuses. La babouche a aussi un atout classe, accompagnée d’une robe imprimée, d’une robe en maille ou d’une jupe plissée. Vous pouvez aussi compléter votre tenue avec beaucoup d’accessoires, afin d’ajouter un côté girly à cette chaussure.

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle tendance ?

Allez-vous l’adopter ?… Lire la suite LA BABOUCHE : LA NOUVELLE TENDANCE MODE À SUIVRE POUR L’ÉTÉ 2016

EN MAI, FÊTONS LES PONTS !

Pour ceux et celles qui rêvent d’horizons lointains, le mois de mai est l’occasion idéale pour s’offrir une petite virée avant les vacances d’été.
Fuyez ce printemps pluvieux, réservez votre place au soleil et partez pour une escapade citadine ou farniente.

Découvrez vite notre sélection de packages du moment et envolez-vous l’esprit léger pour de nouvelles aventures.

Je pars !… Lire la suite EN MAI, FÊTONS LES PONTS !

Le Musée Boucharouite de Marrakech

Soutien à la création du Café d’un musée d’Art Populaire A propos   Bouts de tissus, tranches de vie! Quand le quotidien se fait art populaire!… Participez à la création du Café Boucharouite de Marrakech perché sur la terrasse duMusée!   Le Musée 2000  Découverte de la Médina de Marrakech – Acquisition d’un Riad de charme. 2006  Apparition… Lire la suite Le Musée Boucharouite de Marrakech

« The Voice » 2016 : Slimane confirme avec « Back to Black » d’Amy Winehouse (VIDEO)

Incroyable Slimane ! Après avoir survécu aux difficiles épreuves des auditions à l’aveugle, aux battles et aux ultimes sélections, le jeune Slimane a confirmé son talent lors du premier prime en direct en reprenant « Back to Black » d’Amy Winehouse. Regardez ! image: http://www.chartsinfrance.net/style/breves/0/photo_1461454676.jpg Crédits photo : Capture TF1 Ce samedi soir, TF1 proposait le tout… Lire la suite « The Voice » 2016 : Slimane confirme avec « Back to Black » d’Amy Winehouse (VIDEO)

La clinique-hôtel « Marrakech Healthcare City » ouvrira ses portes en décembre 2016

Le tourisme médical a de beaux jours devant lui dans le royaume. La première « ville-médicale » du Maroc, baptisée « Marrakech Healthcare City », sera inaugurée en décembre 2016 dans la ville ocre. Ce complexe médico-hôtelier comportera, en plus d’une clinique, un hôtel 5 étoiles de 40 chambres et un village de 56 appartements avec piscines et jardins privés.… Lire la suite La clinique-hôtel « Marrakech Healthcare City » ouvrira ses portes en décembre 2016

Nouveau! Activité SUP Paddle!

Nouveau! Activité SUP Paddle!
STAND UP PADDLE
EAU FRAICHE ET PARADIS DES MONTAGNES/DEMI-JOURNEE

Une balade en SUP Paddle sur le lac de Lalla Takerkoust !

En formule demi-journée avec déjeuner, c’est l’activité parfaite pour tous !

Tout le monde peut participer, il suffit simplement de savoir nager !
Ludique et accessible.

Départ tous les matins.

Prix de lancement !! 600 dhs / personne (transfert et déjeuner inclus)

Naviguez dans ce panorama magnifique !
Un véritable havre de paix à 600m d’altitude au pied des montagnes du Haut-Atlas.
Il fait toujours beau et chaud sur le lac de Lalla Takerkoust.
Profitez du soleil en hiver et de la fraîcheur en été.
Le Stand Up Paddle s’adresse à tout le monde et ne nécessite pas d’aptitude physique particulière. C’est facile surtout sur un lac et c’est une activité idéale à faire en famille ou entre amis.
Génial !
Inclus: Transfert hôtel A/R – Déjeuner – Stand Up Paddle – Pagaie – Accompagnateur – Gilet de sauvetage.

Non inclus : Gants, boissons, pourboires et extras.

A prévoir : Maillot de bain – Pièce d’identité – Crème solaire- Tshirt synthétique à manches longues – Chapeau – Lunettes de soleil – Appareil photo étanche. En hiver, après l’activité, prévoyez toujours des vêtements chauds. A savoir: Il faut savoir nager. Il est de votre responsabilité de vous munir d’une assurance adéquate. Les mineurs (moins de 18 ans) doivent toujours être accompagnés d’un parent. Les enfants doivent monter en tant que passagers avec les parents. Age minimum : 7 ans. Maximum : 65 ans. Important : L’esprit de nos balades est basé sur la découverte et l’aventure. Certaines activités amènent une pointe d’adrénaline, mais ne sont aucunement des raids ou des courses. On se réserve le droit d’adapter ou d’annuler les activités en fonction des conditions météorologiques… Lire la suite Nouveau! Activité SUP Paddle!

Vous êtes amoureux ? Ouvrez

L’AMOUR EST DANS LA MÉDINA

Balades dans les souks, dîner aux chandelles, pause cocooning…
Pourquoi attendre une occasion spéciale pour gâter l’être aimé ?

Offrez-vous une parenthèse à deux pour célébrer le plaisir d’être ensemble et raviver la flamme de votre couple.

Découvrez dès maintenant, nos escapades bien-être et notre riad de charme et partez main dans la main pour une escapade romantique ou peut-être coquine…

http://www.dar-khmissa-marrakech.comLire la suite Vous êtes amoureux ? Ouvrez

Cette recette du couscous est tout simplement inratable ! Préparez-vous à être bluffé !

Le couscous est un délicieux plat marocain apprécié par tout le monde, il est souvent préparé le vendredi et servi après la prière « Joumou’a ». On y trouve le couscous aux 7 légumes, au poulet, aux raisins et oignons confits, à l’agneau, au lait… Bref, voici la recette du couscous marocain à l’agneau et aux légumes… Lire la suite Cette recette du couscous est tout simplement inratable ! Préparez-vous à être bluffé !

La fête des roses à el Kelaâ M’gouna

Fête ou moussem des roses à El Kalaa N’Gouma

La fête des roses attire chaque année, le second week-end de mai, des milliers de visiteurs venus profiter du programme fait de chants et danses folkloriques, de défilés et d’une vente d’artisanat. C’est une sorte de fête des couleurs, sous une pluie de pétales, la couleur des fleurs se mariant à celles des épices et aux effluves des parfums. Au milieu de cet étourdissement des sens, on élit Miss Rose. Une fête qui fleure bon le Maroc !
Dates sous réserves.
Quand : du 7 au 8 mai 2016

Festivos o moussem rosas Kalaa El N’Gouma
El festival Rose atrae cada año el segundo fin de semana de mayo , miles de visitantes que disfrutan del programa debido a las canciones populares y bailes , espectáculos y una venta de artesanía. Es una especie de festival de colores , bajo una lluvia de pétalos , el color de la flor casarse con esas especias y aromas de incienso. En medio de esta impresionante vista , es elegida Miss Rose . Un partido que huele el Marruecos !
Las fechas en las reservas .
Cuando : del 7 al 8 de mayo de el año 2016

Feast or moussem roses Kalaa El N’Gouma
The Rose festival attracts each year the second weekend of May , thousands of visitors enjoy the program because of folk songs and dances, shows and a craft sale. It’s a sort of festival of colors , under a shower of petals , the flower color marrying those spices and scents of incense. In the midst of this stunning view, is elected Miss Rose . A party smelling the Morocco !
Dates in reserves.
When: 7 to 8 May 2016

Fest oder moussem Rosen Kalaa El N’Gouma
Das Rosenfest jedes Jahr am zweiten Wochenende im Mai lockt tausende Besucher genießen das Programm wegen der Volkslieder und Tänze, Shows und ein Handwerk verkaufen. Es ist eine Art von Fest der Farben, unter einem Regen von Blütenblättern, die Blütenfarbe, diese Gewürze und Düfte von Weihrauch zu heiraten. In der Mitte dieser atemberaubenden Blick wird gewählt Fräulein Rose. Eine Partei, die Marokko Riechen!
Termine in Reserven.
Wann: 07-08 Mai Jahr 2016… Lire la suite La fête des roses à el Kelaâ M’gouna

MAWAZINE ET RYTHMES DU MONDE : LES STARS ARRIVENT !

MAWAZINE ET RYTHMES DU MONDE : LES STARS ARRIVENT !
33%60737_eco_01-04-2016_p21-1.qxp

Encore une fois, le Festival Mawazine et Ryhtmes du Monde met les petits plats dans les grands. Pour sa 15e édition, le festival s’offre un panel de stars internationales et marocaines. Un rendez-vous à ne pas rater du 20 au 28 mai.

Entre la scène OLM Souissi, Nahda, Bouregreg, Salé, la scène authentique du Chellah, les concerts intimistes du théâtre, on ne saura plus où donner de la tête pendant le Festival de Mawazine. Et chaque année possède son lot de surprises. Du 20 au 28 mai, Rabat sera la capitale culturelle du monde, le temps de concerts inédits et uniques. Et encore, l’ensemble de la programmation n’est pas dévoilé…

Programmation de choix
Non, ce n’est pas un nouveau duo mais les deux têtes d’affiche déjà dévoilées par le festival. La scène de l’OLM a toujours accueilli les plus grandes stars actuelles aux légendes de la musique ! Cette année, le festival est encore au rendez-vous, puisque si les premiers artistes annoncés n’avaient pas fait l’unanimité, à savoir Maître Gims et Kenji les 23 et 24 mai, Christina Aguilera en clôture et le Maître Wyclef Jean ont su calmer le jeu ! Après avoir ensorcelé la scène de Rachidi, lors de la première édition du Festival de Casablanca en 2005, Wyclef Jean revient au Maroc mais à Mawazine cette fois-ci.

Il s’apprête à enflammer l’OLM le 22 mai ! «Acteur incontournable du hip hop mondial et militant de la première heure, l’artiste haïtien incarne les valeurs d’ouverture et de conscience multiculturelle défendues par Mawazine depuis sa création», annonce l’association Maroc Cultures. Face à lui, une des plus grandes voix de la chanson pop-soul, Christina Aguilera s’apprête à faire trembler la scène de l’OLM.

Coach de The Voice US, elle s’apprête à offrir un concert 100% tubes. Celle qui a commencé par «Genie in the bottle», tube planétaire, a envoûté avec «Beautiful» ou encore «Hurt» sans oublier «Lady Marmelade». Duos et grammy awards à la pèle, elle révèle à ses fans : «Le Maroc est un pays que j’ai toujours voulu visiter et je suis honorée d’avoir été invitée au Festival Mawazine. Je suis impatiente de rencontrer enfin tous fans et découvrir votre beau pays». Un concert qui sera sublimé par une première partie marocaine avec Samia Tawil.

L’Orient en force
Habitué des scènes marocaines, le chanteur irakien le plus populaire de sa génération, Kadem Saher, revient pour un concert intimiste au Théâtre Mohamed V, le 20 mai. Le chanteur à la voix incroyable propose de revisiter ses plus grands succès et de présenter ses nouveaux projets, notamment les talentueuses et envoûtantes Sherine, Diana Haddad et Myriam Fares. La chanteuse libanaise et coqueluche du Golfe, Yara, sera aussi au rendez-vous à la scène Nahda. La scène du Bouregreg, comme chaque année, ne laissera pas de marbre avec de la magie et des rythmes entraînants.

Au programme : la talentueuse guitariste malienne Rokia Traoré, le bassiste virtuose Marcus Miller, la formation multiculturelle de L’Orchestre national de Barbès, la création artistique, Omar Sosa & Friends en hommage à feu le mâalem Mahmoud Guinea, le guitariste-chanteur touareg nigérien, Bombino, le duo éclectique espagnol Fuel Fandango, le spectacle «Afrobeat experience» avec le roi du blufunk, Keziah Jones, accompagné de Dele Sosimi Afrobeat Orchestra pour un hommage à Fela Kuti, une création guidée par le guitariste vétéran Ernest Ranglin et pour finir en panache, le batteur percussionniste maroco-sénégalais, Mokhtar Samba.

Sâad Lamjarred au rendez-vous
Ce sont en effet plus de 40 artistes marocains qui investiront les scènes de Mawazine du 20 au 28 mai prochains, et presque autant de styles et d’univers musicaux. À commencer par l’une des ex-candidates de la Star Academy les plus talentueuses : Zinab Oussama, qui se produira le vendredi 20 mai à la scène de Salé. Repérée par les plus grands, lors de sa participation à l’édition 2014 de la Star Academy, ses duos avec des artistes de renom lui ouvrent les portes de la finale. Elle enchaîne par la suite des émissions de télé et de radios, asseyant sa popularité auprès d’un public élargi à tout le Moyen-Orient. Le lendemain, samedi 21 mai, le public de la scène marocaine dansera sur les rythmiques d’un des meilleurs DJ marocains : DJ K-Rim. La carrière de celui-ci a démarré en 2007, grâce au groupe de rap Casa Crew.

Il a aussi collaboré avec des artistes de renom, tels que Saâd Lamjarred, Tigresse Flow, M-Boy ou encore Rass Derb. La région du Rif sera représentée par une des plus grandes artistes amazighes : Najat Tazi. Le dimanche 22 mai, sa voix mélodieuse et son style singulier séduiront le public de la scène de Salé. Najia Bouatoun, alias Najat Tazi, a voyagé autour du globe avec sa musique : Maroc, Pays-Bas, Belgique, Italie, Espagne…ses chansons résonnent aux quatre coins du monde, notamment dans le cadre d’événements prestigieux. Le lundi 23 mai, la scène de Salé se mettra aux couleurs du R’n’B marocain avec Aminux qui est fortement influencé par les artistes américains et français des années 90, ce jeune Tangérois démarre sa carrière en solo en 2009, avec la sortie d’un tout premier opus : Anawiak.

L’innovation et la création seront aussi au rendez-vous à la scène marocaine avec des fusions surprenantes. Rendez-vous le mardi 24 mai avec le groupe Gabacho Maroconnection mêle, subtilement, les sonorités des instruments traditionnels marocains, des percussions africaines et des instruments plus classiques tels que le piano, la guitare, la basse ou la batterie. Retour ensuite à des rythmiques plus chaâbi avec le chanteur Alamri, qui se produira le lendemain avant de céder la place, la soirée suivante, au chanteur de raï, Rachid Casta, natif de Mohammedia, précurseur du courant gipsy-raï. La soirée de clôture à la scène de Salé sera chargée de grandes surprises.

Et elle démarrera avec la voix du chanteur Hamid El Mardi suivi du chanteur marocain et pianiste de renom Bilal Al Maghribi qui a débuté sa carrière il y a plus de 20 ans déjà. Le Marocain le plus populaire du monde arabe, Saâd Lamjarred donne rendez-vous à ses fans à la scène Nahda le 27 mai ! Mâalem…

Source : leseco.ma… Lire la suite MAWAZINE ET RYTHMES DU MONDE : LES STARS ARRIVENT !

MARRAKECH SE DESSINE UNE NOUVELLE VOCATION

MARRAKECH SE DESSINE UNE NOUVELLE VOCATION
La ville n’est pas seulement la capitale du tourisme marocain. Les investisseurs et les entreprises s’y bousculent donnant une dimension industrielle à Marrakech.

Elle attise la curiosité des médias internationaux, attire les plus grands jet-setteurs du monde et séduit des millions de touristes. Marrakech a de multiples facettes toutes plus belles les unes que les autres. Néanmoins, plus encore que tout cela, la ville est en train de se tracer une vocation -économique cette fois- qui la rendra différemment célèbre durant les prochaines années. La ville a en effet prouvé ces dernières années son attractivité économique en assurant un écosystème complet dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration.

Aujourd’hui, de nouveaux secteurs s’y développent: les nouvelles technologies, l’industrie, l’événementiel ou encore le textile-habillement. Interrogés sur les motivations de leur choix de Marrakech, les opérateurs sont quasi unanimes: la ville présente de nombreux avantages pour l’entrepreneur, des profils qualifiés de plus en plus disponibles, des coûts de loyer significativement moins élevés que ceux proposés sur l’axe Casablanca-Rabat et un cadre de vie idyllique.

Plus encore, l’attractivité de la ville ocre résulte de la dynamique régionale déployée à travers le royaume. La région de Marrakech-Tensift-El Haouz tendait, ces dernières années, à développer ses pôles d’attractivité en présentant une offre variée comprenant des filières sectorielles, des pôles et des compétences, des sites industriels ainsi que des opportunités d’affaires et des partenariats des entreprises.

C’est à juste titre ce que proposent par exemple de prendre en charge des institutions internationales qui ont détecté le potentiel du tissu économique de la région, et qui ont de ce fait misé sur l’élan économique de Marrakech.

L’ONUDI au chevet de l’industrie
Baptisé Marrakech Creative Interiors Cluster (MCIC), le cluster initié par l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel a pour mission de «promouvoir l’industrie comme facteur d’inclusion sociale et de respect de l’environnement». À travers son programme de développement de clusters dans les industries créatives et culturelles, l’ONUDI cherche en effet à valoriser ce secteur dans sept pays du Sud de la Méditerranée, dont le Maroc. Financée en intégralité par l’Union européenne et la Coopération italienne, cette initiative pilote vise à démontrer que le cluster, outil de développement économique basé sur la coopération et la mise en place d’actions communes, peut libérer le potentiel de croissance, créer des synergies et assurer le développement d’entreprises opérant dans les industries culturelles et créatives.

Au niveau national, deux clusters ont été sélectionnés, à savoir le Textile de maison dans la région du grand Casablanca, et la Décoration et l’ameublement à Marrakech. Notons que ces clusters sont accompagnés, depuis début 2015, à travers une assistance technique de l’ONUDI dans leur structuration, le renforcement de leurs capacités et l’amélioration de leur compétitivité. Aujourd’hui, le Cluster de Marrakech regroupe une trentaine d’acteurs, parmi lesquelles des entreprises, designers, centres de formation, institutions, et autres maillons de l’écosystème pouvant contribuer au développement de la filière.

Zidi Ghanem, une pépinière de PMI «artisanales»
Qui dit compétitivité, attractivité ou encore développement économique dit développement de zones industrielles. Aujourd’hui Marrakech compte une ZI qui bouillonne d’entreprises plus créatives les unes que les autres. L’action menée par l’ONUDI accompagne dans ce sens de nombreuses petites et moyennes entreprises industrielles de la région de Marrakech. Ces dernières sont concentrées pour la plupart, dans la zone industrielle de Sidi Ghanem. Ces entreprises couvrent la totalité de l’univers de l’ameublement des produits de décoration aux produits d’ameublement, en passant par le luminaire, l’art de la table ou encore le linge de maison. Ces entreprises présentent cependant un point en commun : le savoir-faire traditionnel mis au service de l’entreprise. L’équation n’est pas simple, mais c’est ce qui fait aujourd’hui le cachet de l’entrepreneuriat Made in Marrakech.

Source : leseco.ma… Lire la suite MARRAKECH SE DESSINE UNE NOUVELLE VOCATION

MARRAKECH – Anima, le nouveau jardin fantaisiste de Marrakech

Le jardin fantaisiste Anima a ouvert ses portes ce week-end à Marrakech. Crée par l’artiste autrichien André Heller, Anima s’étend sur deux hectares. Il est situé à 25 kilomètres de la ville ocre, sur la route de l’Ourika. La création de ce lieu a demandé plusieurs années de travail.

En 2008, André Heller a acheté un terrain de 8 hectares, alors complètement en friche. L’année suivante, la construction des bâtiments a débuté sous la supervision de l’architecte Carmen Wiederin. En 2010, Heller et Gregor Weiss, consul honoraire d’Autriche, commencent la conception du jardin.

Le jardin sera également un lieu de culture puisque les visiteurs pourront y visiter des expositions. L’une d’entre elles, permanente, est consacrée au peintre allemand Hans Werner Geerdts, qui s’était installé à Marrakech au début des années 60 avant d’y décéder en 2013. Les deux autres salles présenteront des expositions temporaires qui changeront tous les trois mois.

Dans un communiqué, le jardin Anima annonce qu’il emploie 70 personnes issues de la région de Marrakech. Mais visiter le jardin n’est pas gratuit, sauf pour les moins de douze ans. Comptez 120 dirhams pour les touristes, et 60 dirhams pour les Marocains et résidents. Des navettes pour se rendre au jardin partent du parking de la Koutoubia.… Lire la suite MARRAKECH – Anima, le nouveau jardin fantaisiste de Marrakech

Ces photos montrent que le Maroc est un pays aux multiples teintes et couleurs

De la ville rouge (Marrakech) à la ville bleue (Chefchaouen) en passant par la ville blanche (Casablanca), le Maroc est un pays aux multiples teintes et couleurs. Son artisanat, ses paysages, son architecture, ses souks et sa gastronomie offrent un paradis de couleurs qui vous laisseront sans aucun doute bouche bée… Lire la suite Ces photos montrent que le Maroc est un pays aux multiples teintes et couleurs

Document : le nouveau visage de Marrakech !

Place au document d’Inside, « le nouveau visage de Marrakech ». Marrakech, ses riads, sa medina, sa palmeraie… Autant d’atouts qui ont fait de la ville rouge l’une des destinations les plus magiques au monde. Pourtant, dans un contexte toujours concurrentiel, la ville fait tout pour se réinventer. Pour attirer encore plus de touristes et ne pas lasser ses habitués, stars ou anonymes, Marrakech développe de nouveaux lieux, de nouvelles activités, toujours plus uniques, toujours plus exclusives… Découvrez « le nouveau visage de Marrakech », c’est un reportage signé Sarah Amrouni et Gaspard Charpentier. Extrait de 50 MN Inside du samedi 02 avril 2016.… Lire la suite Document : le nouveau visage de Marrakech !

L’AGENDA DE MARRAKECH

Biennale de Marrakech : Du 24 février au 8 mai 2016 facebook Site Officiel Quand le mouvement devient poème : Stage avec Driss Bouissa, chorégraphe et coach de bien-être Calendrier mis en place à partir de 6 inscriptions. Plus d’info ici Marrakech Dance: Du 17 au 23 avril 2016 http://www.marrakechdancefestival.com/ Foire culturelle  du 21 au 23 avril 2016 facebook… Lire la suite L’AGENDA DE MARRAKECH

Maroc-France: Air Arabia lie Marrakech à Pau

  Air Arabia à lancé son vol inaugural aujourd’hui Il s’agit d’une nouvelle ligne reliant Marrakech à Pau au sud de la France Cette ligne fait suite à la demande des habitants de Pau eux mêmes. Ils avaient pour l’obligation de se déplacer jusqu’a Toulouse ou Bordeaux pour leurs déplacements à destination du Maroc. Sabrina… Lire la suite Maroc-France: Air Arabia lie Marrakech à Pau