Pierre Niney fait monter la température à Marrakech

MAROC

Deux photos de l’acteur ont émoustillé la Toile.

  • Rédaction du HuffPost Maroc
L’acteur français Pierre Niney à Rolland-Garros, en juin 2018.

PEOPLE – Six ans après être venu à Marrakech pour le tournage du film “Yves Saint Laurent” de Jalil Lespert, dans lequel il interprétait le célèbre couturier français, Pierre Niney est de retour dans la ville ocre.

L’acteur français de 29 ans, plutôt discret sur sa vie privée, coule visiblement des jours heureux avec sa compagne Natasha Andrews au Maroc. Les deux compagnons, parents d’une petite fille, ont publié cette semaine quelques photos ensoleillées sur leurs comptes Instagram respectifs, et deux clichés de l’acteur torse nu, dont un pris au Royal Mansour, qui ont émoustillé la Toile.

Le jeune homme était en effet plutôt connu pour son gabarit mince. Or il apparaît cette fois-ci tout en muscles, ce qui a fait réagir les internautes qui n’ont pas tari d’éloges sur lui.

Il faut dire que l’acteur a dû prendre 10 kilos de muscles pour incarner un pompier dans le film “Sauver ou périr”, sorti en novembre dernier. Il avait d’ailleurs déjà dévoilé une photo de sa masse musculaire sur son compte Instagram.

Dans une interview accordée à Paris Match, l’acteur avait raconté avoir suivi un entraînement intensif. “J’ai été formé dans une caserne. La rigueur des pompiers m’a tout de suite plu. J’ai participé à des entraînements, porté le matériel, je suis monté à la corde ainsi que sur la fameuse planche à 2,40m du sol, une épreuve symbolique”, confiait-il.

Pour prendre du poids, Pierre Niney avait expliqué avoir travaillé tous les jours avec un nutritionniste et un coach. “En tout j’ai pris 10kg de muscles. La difficulté a été de devoir les perdre pour la seconde partie du film dans laquelle Franck (le pompier qu’il incarne, ndlr) est à l’hôpital et est donc diminué physiquement. Pendant 3 semaines, je n’ai bu que des jus”.

Un habitué de Marrakech

L’ancien pensionnaire de la Comédie française est venu plusieurs fois à Marrakech. Lors de son passage au Festival international du film de Marrakech (FIFM) en décembre 2013, juste avant la sortie du biopic sur Yves Saint Laurent, l’acteur avait raconté à Paris Match plusieurs anecdotes de tournage et l’admiration qu’il porte à la ville marocaine.

“On a tourné dans les montagnes, à la villa Majorelle. Ce sont de très beaux souvenirs. On a fini de tourner les dernières séquences ici, et nous avons fait la fête après, avec toute l’équipe. C’était formidable. Il y a de toute façon un truc assez mystique avec cette ville”, expliquait-il. “Je me suis intéressé à son histoire quand j’ai travaillé sur la vie d’Yves Saint Laurent. La découverte du Maroc et de Marrakech fut une grosse révélation dans sa vie. Cela a influencé son style, le choix des couleurs. Il y a quelque chose de mystérieux, d’envoûtant.”

L’acteur avait également confié avoir de nombreux souvenirs liés à la ville. “J’ai vécu des choses fortes avec l’équipe, ici. On a conduit dans les montagnes, à moto à 90 km/h, sans frein, avec Guillaume Gallienne à l’arrière (Guillaume Gallienne interprète Pierre Bergé dans le film, ndlr). C’était un modèle des années 50 réparé à la va-vite par un garagiste marocain cinq minutes avant de tourner”, racontait encore l’acteur, ajoutant: “On a tourné juste là”, montrant la façade d’une villa dans le quartier de l’Hivernage. “C’est ‘ma’ maison d’enfance, à Oran. Pour limiter les déplacements, on a reconstitué la ville d’Oran ici. Il y avait des ânes, des motos, des voitures d’époque”.