Covid-19 : les premiers vaccins devraient arriver le mois prochain

Le Maroc devrait recevoir en décembre prochain un lot de 10 millions de doses de vaccin chinois contre la Covid-19. Ce dernier, fabriqué par le laboratoire Sinopharm devrait profiter à 5 millions de citoyens marocains. Selon certaines sources médiatiques, une fois que le royaume aura reçu cette cargaison, la priorité sera donnée aux forces de l’ordre, aux médecins, à la protection civile et aux personnes souffrant de maladies chroniques.

Par Mohamed L., Publié le 02/11/2020

Vaccins

«Un vaccin chinois pour 5 millions de Marocains», c’est ainsi que titre le journal Assabah ce lundi 2 novembre 2020 son article sur les vaccins contre la Covid-19. Le quotidien nous informe que les Chinois n’attendent que la permission de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du ministère marocain de la Santé, pour entamer la production des vaccins destinés au Maroc. La priorité dans l’accès aux vaccins sera donnée au personnel de la Gendarmerie, à la police, à la protection civile, au personnel des entreprises touristiques et des compagnies aériennes ainsi qu’aux personnes souffrant de maladies chroniques. La production des vaccins pour le reste de la population devrait intervenir entre février et mars 2021. En raison du partenariat Sino-marocain, le Maroc fera partie des premiers pays à bénéficier du vaccin.

Un vaccin «efficace» selon les chercheurs chinois

Les chercheurs chinois sont optimistes quant à l’efficacité de ce vaccin. Des essais cliniques sont tenus dans une dizaine de pays dans le monde, dont le Brésil, l’Argentine et l’Égypte. Les premiers retours assurent qu’aucun effet indésirable grave n’a été signalé mis à part quelques effets secondaires mineurs comme de la fièvre temporaire, rapporte Francetvinfo.

Ce vaccin, considéré comme l’un des plus avancés des 200 projets de recherche de vaccin lancés dans le monde, est donc très attendu au Maroc. Le Royaume compte fabriquer lui-même le vaccin pour éventuellement l’exporter en Afrique Sub-Saharienne, après réception des autorisations et des technologies nécessaires de la part des scientifiques chinois, précise la même source.

Lancement de la campagne de sensibilisation contre la grippe

Coup d’envoi ce lundi de la campagne de sensibilisation contre la grippe sous le slogan «Certains sont plus fragiles face à la grippe : Vaccinons-nous, protégeons-nous et nos proches!». Cette campagne concerne les femmes enceintes, les personnes souffrant d’affections chroniques, telles que l’insuffisance rénale chronique, le diabète, les maladies cardiaques et affections pulmonaires chroniques, ainsi que les personnes âgées de 65 ans et plus et les enfants de moins de 5 ans, rapporte la Nouvelle Tribune.

Le ministère de la Santé insiste sur l’importance majeure d’une «couverture vaccinale antigrippale élevée chez les personnes à risque», et rappelle la nécessité du respect rigoureux des mesures barrières, d’hygiène et de distanciation physique pour prévenir à la fois la Covid-19 et la grippe.